Voyage, voyages... pourquoi ?

Le sage nous interpelle : « Où cours-tu, ne sais-tu pas que le jardin des fleurs est en toi ? » Oui, c’est vrai, mais malgré tout, au point où nous en sommes, chacun de nous, c’est un fait d’expérience que le besoin de « courir », de voyager, se fait souvent sentir, et doit être vécu. Si le processus par lequel on se réalise est souvent appelé « le chemin spirituel », si Arnaud Desjardins concluait souvent ses lettres par : « en chemin avec vous », c’est bien que « le voyage » est essentiel dans le concret de la démarche spirituelle. Mais à condition de ne jamais oublier, pendant que l’on marche, la vraie question de base : « Qu’est-ce que je veux vraiment ? » Cela nous dira vers quoi l’on marche, et fera du voyage une réussite. (Alain Chevillat)

Christiane Singer lors d'une retraite dans le désert :
Et au fond la seule question qui va se poser pour nous dans notre existence est : comment multiplier ces points d’ancrage de notre vie dans ce silence. Comment multiplier en moi ces points de réception de la présence qui m’entoure, ces points d’accueil, de captation. Comment faire pour que se troue devant moi le rideau qui m’en sépare. Toute la question est là. Comment multiplier ces points d’ancrage ?  Je voudrais terminer par l’histoire d’un enfant, tirée de ces histoires hassidiques que j’aime tant.
Voici l’histoire du jeune rabbi Yaakou-Vitzhak, qui est appelé aussi le Voyant de Lublin. A l’âge de trois ans, il s’échappe toujours et un jour son maître, lassé de le punir, le suit là où il va. Il s’aperçoit qu’il disparaît dans la forêt et qu’au milieu d’une clairière, cet enfant de quatre ans crie : « Ecoute, écoute, Israël, Dieu est ton Dieu. » Depuis ce jour ses fugues ne sont plus punies. Mais son père qui veut comprendre aussi lui demande :
« Pourquoi t’échappes-tu sans cesse dans la forêt ?
— Je cherche Dieu, dit l’enfant.
— Mais, dit le père, Dieu n’est-Il pas partout ?
— Oui, dit l’enfant, Dieu est partout.
— Dieu n’est-il pas partout le même !
— Oui, dit l’enfant, Dieu est partout le même. Mais moi, je ne suis pas le même partout. »
Ce pourrait bien être là la raison qui nous a amenés ici, au désert : Dieu est partout mais nous ne sommes pas les mêmes partout.

 

Notre programmation 2022/2023

Cette année 2023 nous emportera vers des contrées intérieures tout en voyageant.

Désert
  en savoir plus ici
Parce que le cadre du désert facilite l’éloignement nécessaire à la contemplation des questions essentielles, depuis de nombreuses années nous installons nos camps pour retraites, stages et séminaires, dans des sites où se conjuguent beauté, silence et isolement total.
Des « intervenants » chevronnés s'y succèdent pour y accompagner des personnes venues vivre un face à face avec elles-mêmes, une recherche d'authenticité, de vérité, un ressourcement profond.

Le désert du sud marocain sera notre lieu de passage vers la nouvelle année avec un programme exceptionnel de rituel soufi avec Rana Gorgani.

• Puis les tentes de notre campement dans le désert de Mauritanie se dresseront pendant 2 mois près de Chinguetti. S'y dérouleront chaque semaine un programme/retraite avec un intervenant.
Une tente-ermitage sera installée proche du camp, pour des séjours contemplatifs en solitaire.
Sont prévues également des randonnées chamelières avec Frantz de Landorre, et une méharée de 2 semaines avec Nicolas Garnier.

L'Inde en savoir plus ici
Nous retrouverons l'Inde à travers 3 séjours en total immersion "aux sources de..." : les musiques vivantes, le yoga en Inde du Nord, les peuples du Rajasthan.

Assise (Italie)
Après les magnifiques sessions du Père Martin sur Saint François et Sainte Claire à Pierre Chatel, nous rêvions de marcher avec Père Martin sur les sentiers d'Assise et de rencontrer plus en profondeur Saint François et Sainte Claire. Le rêve se réalisera en octobre 2023, avec, également, la participation de Manuel Coley.

--------------

Important : voir ici les conditions de vente et les conditions d'annulation

--------------

Infinitude – voyages à ciel ouvert
Association Loi 1901 - siren 808 388 458

Garantie Financière :  Groupama contrat 4000715117/0 - 8-10 RUE D’ASTORG, 75008 PARIS, FRANCE
Police responsabilité civile : Hiscox – Contrat PRC0146914 - 19 RUE LOUIS LE GRAND, 75002 PARIS, FRANCE
Etendues des garanties : 1 500 000,00 € par sinistre/an.
Certificat d’immatriculation d’agent de voyages Atout France -
IM069160016

A propos de la compensation carbone de nos voyages :

Le tourisme est responsable d’environ 8% du total des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’humanité.
Le transport aérien représente 3% des émissions mondiales de CO2 liées aux combustibles fossiles, auxquelles se rajoutent les émissions générées en amont pour l’extraction, le transport et le raffinage du carburant, soit un total de 3,4% des émissions mondiales de CO2 liées aux combustibles fossiles.
À titre de comparaison, le premier secteur d’émission de GES à l’échelle mondiale est la production d’électricité (41%), puis viennent les transports (25%), l’industrie et la construction (18%), la production d’énergie hors électricité (6%) et les émissions des foyers (6%), enfin le tertiaire (4%).

Nous compensons le CO2 que nous diffusons par nos déplacements aériens, en étant végétariens. Depuis quarante-cinq ans, tous nos stages en France et à l'étranger sont strictement végétariens, sans viande ni poisson. Or, on sait l’importance de l’élevage dans le réchauffement climatique. Nous avons, il y a des années, publié un article du grand sage vietnamien Thich Nhat Hanh dans lequel il démontrait que si, par un coup de baguette magique, l’humanité devenait végétarienne, il n’y aurait plus de réchauffement climatique. Sur ce point, pour cette raison et pour d’autres, nous faisons notre part de colibri.
Egalement nous nous associons à un programme de reforestation et de sauvegarde de la faune et flore. Le choix de l'organisme est encore en réflexion.